Dominique Chauvin utilise le Vitaladd pour nourrir ses veaux Montbéliards depuis maintenant 6 mois.

Depuis l’ajout de ce complément composé de vitamines, de minéraux et d’acide citrique dans la buvée au lait entier, Dominique n’a pas eu une seule diarrhée sur les veaux de plus de 5 jours.

A la naissance, les veaux reçoivent rapidement du colostrum qui a été préalablement sélectionné pour sa teneur élevée en immunogloblulines. L’éleveur dispose d’une banque de colostrum pour le conserver au besoin. Celui-ci est apporté, pour 70% des veaux, par drenchage.

Par la suite, l’éleveur nourrit les veaux au lait entier durant la phase de démarrage. Des plans d’alimentations sont spécifiques pour les génisses laitières et les veaux mâles car les objectifs ne sont pas les mêmes. En effet, au Gaec de la Sauge, les veaux mâles sont vendus à 2-3 semaines. Ces veaux sont nourris selon un plan d’alimentation spécifique
pour qu’ils soient bien conformés et qu’ils n’aient pas de problèmes sanitaires. Pour ce faire, les veaux reçoivent d’importante quantités de lait, complémentées en Vitaladd. L’éleveur constate que dorénavant, à 15 jours d’âge, “les veaux supportent des buvées de 5L de lait entier grâce au Vitaladd ce qui n’était pas possible auparavant”.
En effet, le Vitaladd optimise la coagulation du lait de vache dans la caillette, grâce à sa teneur en acide citrique, ce qui limite les désordres digestifs : “Je n’ai pas une diarrhée sur les veaux de plus de 5 jours d’âge depuis l’utilisation du Vitaladd”. déclare l’éleveur. De plus, grâce aux compléments nutritionnels présents dans le produit (vitamines, oligo-éléments et minéraux), l’éleveur déclare que “L’acheteur m’a d’ailleurs assuré qu’il trouvait que les veaux étaient plus robustes et avaient un poil bien plus brillant”.

Concernant les femelles, elles assurent le renouvellement du troupeau laitier, leur croissance impactera donc directement le futur potentiel de production laitière. C’est pourquoi, l’éleveur souhaite sécuriser la phase de démarrage des génisses au maximum. Pour ce faire, l’éleveur suit un plan d’alimentation classique et ajoute du Vitaladd dans la buvée de lait entier durant les 15 premiers jours de vie puis après elles passent au lait en poudre. L’éleveur reconnait une nette amélioration de la phase de démarrage de ses génisses depuis l’utilisation du Vitaladd.

LA PRÉPARATION DE LA BUVÉE AVEC VITALADD, UN PROCEDÉ BIEN MAITRISÉ !

L’éleveur collecte le lait de la précédente traite et le stocke dans 2 récipients différents. Ce lait est par la suite réchauffé avant distribution avec deux chauffes-lait. L’un est réglé à environ 30°C ; l’autre à 45°C. L’éleveur prend la moitié des besoins en lait à 30°C et rajoute le Vitaladd à raison de 10 grammes/L. Le mélange fait, il rajoute les 50% de lait restant chauffé à 45°C pour obtenir une concentration moyenne de Vitaladd de 5 g/L de lait. La buvée est distribuée aussitôt à une température d’environ 40°C avec des biberons tétines. Avec cette
méthode de délayage du Vitaladd, l’éleveur trouve qu’il optimise la coagulation du lait de vaches, plutôt qu’avec un délayage effectué directement à 40°C.

DÉCOUVREZ LE POUVOIR DE COAGULATION DU LAIT ENTIER AVEC LE VITALADD 

 

TÉMOIGNAGES 

“Mon client est vraiment enchanté par les résultats obtenus avec le Vitaladd. Je le recommande à tout les éleveurs au lait entier” Céline Lhomme, Technico-commerciale

“J’utilise le Vitaladd dorénavant en systématique et les résultats sont là! Je ne comprends pas pourquoi ce produit n’existait pas avant!” Dominique Chauvin, Gaec de la Sauge